Jumelages


Les jumelages, une idée née après la Seconde Guerre mondiale

Origines

Le concept de "jumelage" est né au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. L'idée du jumelage avait pour objectif de resserrer les liens entre les nations européennes et de les réconcilier.

Orléans et Dundee en 1946, Montbéliard et Ludwgsburg en 1950 furent parmi les premières villes européennes à signer un "Serment de Jumelage". Cette idée a depuis largement fait son chemin. Près de 15 000 collectivités locales sont aujourd'hui actives dans le mouvement des jumelages en Europe.

Définition

Le jumelage représente un contrat moral entre deux communes sans limite dans le temps qui recouvre un champ d'action pluridisciplinaire et la participation directe des personnes ou de leurs groupements aux échanges. Le jumelage est ouvert à toutes les catégories de population et d'acteurs locaux et s'inscrit dans un objectif politique précis : l'Europe des citoyens.

Ainsi, le jumelage est une relation d'amitié durable entre deux communes. C'est un lien entre les citoyens avec l'appui de leurs autorités et des associations locales. Il n'y a pas eu de réglementation sur les activités de jumelage avant la loi relative à l'administration territoriale de la République du 6 février 1992 sur la coopération décentralisée.

En terme juridique, la coopération décentralisée se réalise lorsqu'une collectivité locale développe des relations avec une (ou plusieurs) collectivités locales étrangères.

Il peut s'agir de l'établissement de relations d'amitié ou de jumelage. Les communes se voient désormais reconnaître le droit "d'établir des relations avec des collectivités locales étrangères" dans un cadre juridique, administratif et budgétaire précis.

 

VIRE-TOTNES
Le doyen des jumelages

Date de création du jumelage :
Septembre 1972

 

Genèse

Le Calvados est jumelé avec le Devon. C'est dans ce contexte que les habitants de Totnes, situé dans cette région, ont choisi de se rapprocher de Vire. Joan Veale et M. et Mme Robertson sont donc venus à Vire en 1971 pour finaliser les détails du jumelage. Les deux membres historiques de cette union ont été Nicholas Horne et Jean Gilbert.

 

Evénements marquants dans l'histoire du jumelage ?

Le jumelage entre Vire et Totnes, a d'abord et avant tout, été marqué par les dates anniversaires de ce rapprochement. Mais au-delà des cérémonies officielles et des anniversaires, ce sont les liens qui se sont tissés entre français et anglais qui font la richesse de cet échange très ancien. En mai 2013, une délégation viroise de 20 personnes sera en Angleterre pour célébrer le début du mandat du 655e maire de la ville de Totnes. Comme le veut la tradition, nos amis anglais seront à Vire à la même date l'année suivante.

 

Nombre d'adhérents ?

30 membres

 

Totnes en quelques mots

Totnes est une ville de 7 700 habitants située au sud du Devon, en Angleterre, et connue pour ses marchés.
La ville a été bâtie sur une colline dominant la rivière Dart. Ce cours d'eau sépare Totnes de

sa banlieue de Bridgetown. La ville abritant une communauté alternative New Age est connue au Royaume-Uni et à l'étranger comme une ville où il est possible de vivre une vie de Bohème. On y trouve de nombreux équipements pour les arts, la peinture et la musique.

À Totnes, les habitants visent à l'autonomie énergétique. Ils utilisent des chauffe-eau solaires. Question énergie, la ville pourrait être autonome à 84 % en 2030. Ils recherchent également l'autarcie alimentaire. La ville s'est même proclamée "capitale mondiale de la transition", avec l'ambition folle de montrer le chemin au reste de la planète. L'objectif est de préparer l'humanité à l'ère de l'après-pétrole. Les militants de la ville ont inventé une sorte de pousse-pousse motorisé, alimenté par des déchets organiques. Le transport est non seulement propre mais aussi gratuit.

 

Le président :
James Parkes - Le Haut Castel - 14500 Roullours -
james.parkes5@orange.fr
Tél. 02 31 68 30 69

 

VIRE-SACELE
La culture du théâtre rapproche les peuples

Date de création du jumelage

2002, signature officielle de l'échange. Le premier déplacement culturel du lycée Marie Curie en Roumanie a eu lieu en 1993.

 

Genèse

Des échanges culturels entre la ville de Vire et celle de Sãcele ont débuté par la rencontre entre un professeur roumain et ses homologues français du lycée Marie Curie. Ce professeur -francophone et très francophile- a invité les enfants de la troupe de théâtre du lycée à venir jouer en Roumanie.

Le premier voyage des enfants en Roumanie s'est déroulé en 1993. Il a été suivi en 1994 d'un accueil des lycéens roumains à Vire. Depuis, des rencontres culturelles se tiennent régulièrement alternativement à Vire et à Sãcele.

Plusieurs voyages familiaux ont également eu lieu.Une convention de jumelage entre Vire et Sãcele a été signée en 2002 dans le but de favoriser les relations entre les habitants de Vire et ceux de Sãcele dans tous les domaines : scolaire, sportif, culturel, social, économique. Ce jumelage, plutôt atypique, a pour vocation de permettre des échanges culturels entre les jeunes des deux villes. Il se veut dépourvu de toute arrière-pensée humanitaire.

 

Dernier événement marquant du jumelage

Pour les dix ans d'amitié franco-roumaine, le square de Sãcele a été inauguré à Vire, le 7 avril 2012. A cette occasion, une porte traditionnelle sculptée en bois a été implantée sur place.

Quatre mois après, le 21 juillet 2012 à Sãcele, a été inauguré le square de Vire en présence de membres du comité de jumelage de Vire-Sãcele, de familles françaises et roumaines et des autorités locales.

 

Sãcele en quelques mots

La ville de Sãcele compte 30 000 habitants. Elle est située dans la partie sud-est du comté Bras ov (à 15 km du centre ville de Brasov), à l'extrême sud du Tara Bârsei, sur les rives de la rivière Tãrlung.

Contact : Alain REVET

 

VIRE-BAUNATAL Le jumelage franco-allemand fête ses 30 ans

Date de création du jumelage :

La charte du jumelage a été signée le 16 octobre 1983 à la mairie de Vire et confirmée à Baunatal le 9 avril 1984.

 

Genèse

La municipalité de Baunatal avait décidé de se jumeler avec une ville française. C'est dans cet objectif qu'elle a donc envoyé une délégation visiter et étudier plusieurs villes françaises. Le choix s'étant porté sur Vire, une demande en ce sens a été adressée au maire de l'époque. La municipalité de Vire, après consultation de différentes associations et établissements, a apporté une réponse positive. C'est ainsi qu'est né le jumelage Vire-Baunatal. Ce dernier a pu compter sur Monsieur Grenacher, maire de Baunatal, dont l'implication a beaucoup participé à la réussite et au développement de ce partenariat.

 

Evénements marquants dans l'histoire du jumelage ?

En 30 ans, on compte de multiples temps forts, entre autres, les échanges annuels entre les collégiens, marque d'un réel engouement chez les jeunes et les échanges sportifs qui ont connu leur apogée en 1998 avec la signature de la charte signée par les deux mouvements.

L'inauguration du square Baunatal en 1985 et la fête de l'Europe en présence des trois villes jumelées sont aussi deux évènements importants. Enfin, la participation de la délégation de Baunatal aux fêtes du 60e anniversaire de la Paix et la rencontre avec les anciens combattants et déportés de Vire reste un moment particulièrement émouvant.

 

Nombre d'adhérents ?

Une soixantaine cette année.

 

Baunatal en quelques lignes...

Baunatal, située dans la Hesse du Nord, à côté de Kassel, est une ville qui compte aujourd'hui 27 800 habitants. Elle a plus que doublé en 30 ans. Elle a été créée par l'union de sept villages afin de permettre l'accueil d'une grande usine de la firmeVolkswagen.

Par sa structure en villages, Baunatal mérite bien son slogan de "ville à la campagne" deux caractéristiques importantes de la population : elle est jeune et dynamique.

 

Prochain séjour ?

La prochaine visite de nos amis allemands aura lieu du 9 au 12 mai 2013. Ils seront environ 90 à venir découvrir ou redécouvrir notre ville et notre culture. La musique qui n'a jusque là jamais manqué un seul rendez-vous sera cette année encore présente. Nous fêterons à cette occasion le 50e anniversaire du Traité Franco-allemand.


Contact : Alain Vallée, président du comité - 02 31 50 49 70

 

VIRE-SANTA-FE  De nombreux souvenirs

Date de création du jumelage :

La charte du jumelage a été signée le 16 avril 1988

 

Genèse :

Messieurs Conesa et Deséglise, tous deux professeurs d'espagnols au lycée Curie ont été les instigateurs de ce jumelage.

Souhaitant tout d'abord mettre en place des échanges scolaires, des contacts ont été pris dès 1986 avant que le premier voyage n'ait lieu en avril 1988.

 

Evènements marquants dans l'histoire du jumelage ?

25 ans d'échanges sont sources de nombreux souvenirs ! Les grands rendez-vous ont toutefois été la fête de l'Europe en 1993 et cinq ans plus tard le 10e anniversaire du jumelage. Par ailleurs, en 2000, une importante délégation, composée de plus de 150 adultes et jeunes de Santa Fe, est venue nous rendre visite dans le cadre d'un échange sportif.

 

Nombre d'adhérents ?

40 adhérents

 

Santa-Fe en quelques mots :

Santa Fe est une municipalité de la province de Grenade dans la communauté autonome d'Andalousie en Espagne. Elle compte plus de 15 000 habitants.

La ville, entourée par des plaines fertiles, possède un climat continental. Traversée par la rivière Genil d'Est en Ouest, la ville est privilégiée par sa situation géographique (11 km de Grenade) et sa richesse économique et culturelle relevées essentiellement par une population hétéroclite avec ses 29,18 % d'étrangers (Marocains, Argentins).

La région de Santa Fe, favorisée par un climat tempéré, possède une terre fertile pour le développement des industries agro-alimentaires, ainsi que la culture et l'exploitation des oliviers pour la production des olives de table et de l'huile d'olive qui fait la prospérité du pays andalou.

 

Contact : Jean Conesa, président du comité - 02 31 68 19 86