Porte-Horloge


porte horloge vire
porte horloge vire2
 

Les bourgeois de Vire ont sans doute obtenu des privilèges d'affranchissement dès le 13e siècle, sous le règne de Philippe Auguste. Ils envoient des délégués à l'assemblée convoquée par Jean le Bon en 1350 et aux états généraux de 1468 sous le règne de Louis XI. Cependant ce roi accorde la seigneurie de Vire, comprenant la ville et le château, à Pierre de Rohan en 1476. Ce dernier la cède à Pierre de la Chapelle en 1480.
Dans un édit du 22 septembre 1483, Charles VIII annule la précédente donation et Vire rentre définitivement dans le domaine royal. Ainsi libérés de la tutelle seigneuriale, les bourgeois construisent un beffroi au sommet de la porte Gastinet afin de bien montrer leur indépendance.
En 1499, la tour est dotée d'une cloche et d'une horloge. La mention la plus ancienne "Vicomte de Vire et maire d'icelle ville", date d'avril 1586. Ce magistrat est alors nommé par le roi.
La municipalité de fait pas construire d'Hôtel de Ville, les réunions se tiennent dans la salle de la porte Saint-Sauveur ou dans les maisons louées pour la circonstance.

 
porte-horloge-vire